Les actus

BONESCOPE recommande : JUSTINIEN TROUVÉ OU LE BATARD DE DIEU

Chroniques ciné / Cinéma / 18/06/2014

Justinien trouvé ou le Batard de Dieu

Voici une œuvre que je porte dans mon cœur depuis fort longtemps ! Ce film d’aventure historique français, qui se déroule à la fin du 17ème siècle dans le Gévaudan, suit les pas d’un nouveau-né, retrouvé le nez tranché par des moines, jusqu’à l’âge adulte. C’est  un film maudit car malgré des qualités certaines,  il n’a pas su trouver son public lors de sa sortie en 1993 et est tombé dans l’oubli petit à petit. Pourtant ce film avait tout pour plaire : un casting parfait, des décors superbes (qui valurent au film d’être nommé aux Césars), une musique superbe, de l’action, du rire, etc. Mais il a été descendu par les critiques qui en avaient plus contre les anciennes productions du réalisateur (Christian Fechner) que contre le film.

Attention, je préfère vous prévenir dès maintenant le film est pleins de défauts mais dans l’ensemble le film offre un beau voyage pour peu que vous ne soyez pas trop attaché aux détails.

Pourquoi ce film est un trésor caché ?

– Justinien trouvé ou le Bâtard de Dieu est d’abord un voyage picaresque, celui du passage de l’enfance candide à l’âge adulte. Le héros sera amené à lutter tout au long du film contre l’ordre établi et ses contraintes : La religion, le pouvoir seigneurial, l’injustice, etc… C’est une fresque violente qui montre sans fard les horreurs de l’époque.

– On est littéralement transporté par le rythme du film, sa succession de tableaux hauts en couleurs et ses rebondissements. Même si le film dure 2h40 on ne le voit pas passer. Vous serez amené à éprouver un large spectre d’émotions, rire, peine, amour, colère, détresse révolte, etc.

– Dans la démesure des décors, les envolées lyriques de la musiques, dans la couleur et la longueur, le film se veut épique. A tel point qu’on peut y retrouver quelques ambiances heroic fantasy..

– On prend tellement de plaisir à voir évoluer ce héros candide et cabochard, qu’on est surpris quand la fin arrive. On a d’autant plus envie de voir la suite que la fin est ouverte à d’autres aventures.

– Et pour ne rien gâcher le film est drôle, des dialogues, très bien sentis, jalonnent le film et on se régale de la pertinence de certaines répliques.

– Un casting réussis ; Pierre Olivier Mornas, Bernard-Pierre Donnadieu, Ticky Holgad, Bernard Haller, Roland Blanche,etc. tous dans des rôles écris sur mesure.

– C’est un style de film trop rare dans le paysage cinématographique Français pour passer à coté.

– Il s’agit d’une adaptation d’un passage du roman « Dieu et nous seuls passons », de l’auteur français Michel Folco, qui lui couvre une période plus large.

où le trouver ?

DVD, Blu-ray :
Le film est ressorti dans une nouvelle édition sous le titre « Le Batard de Dieu ».

VOD (Film à la demande):
Je n’ai pas trouvé de VOD.

La bande-annonce :

Caractéristiques :

Informations :
Genre : Aventure historique
Réalisé par Christian Fechner
Sortie : 15 septembre 1993
Durée : 2h40
Production : 1983
Classification : Tout public
Distribué par : Gaumont Buena Vista International
Box-office France : 372 704 spectareurs

Casting :
Justinien Pierre Olivier Mornas
Beaulouis Ticky Holgado
Martin Coutouly Bernard-Pierre Donnadieu
Galine Roland Blanche
Le baron Raoul Patrice Valota
Le juge Cressayet Bernard Haller
Le prévôt Didier Pain
Laragne-Garou Zouc

 

Enregistrer

Enregistrer


Étiquettes : , , , , ,



bOne

Fondateur de Fiction Pulp, graphiste, illustrateur et écrivain amateur visite les mondes imaginaires depuis 1977 et rêve depuis de moutons électriques, de planètes désertiques et d'elfes sylvains.




Previous Post

COMMENT SAVOIR SI UN FILM EST ADAPTÉ À UN ENFANT ?

Next Post

BONESCOPE recommande : Après la pluie (Ame Agaru)





You might also like



0 Commentaire


tu as une question ou un commentaire ?


pour aller plus loin

COMMENT SAVOIR SI UN FILM EST ADAPTÉ À UN ENFANT ?

A partir de quel âge un enfant peut-il regarder Harry Potter ? Il y a quelques temps j'ai gardé mon neveu pour une après-midi...

16/06/2014