Les actus

COMMENT SAVOIR SI UN FILM EST ADAPTÉ À UN ENFANT ?

À la une / Chroniques ciné / Cinéma / 16/06/2014

You shouldn't say his name...

A partir de quel âge un enfant peut-il regarder Harry Potter ?

Il y a quelques temps j’ai gardé mon neveu pour une après-midi et il m’a demandé de pouvoir regarder le film Harry Potter et la Chambre des Secrets. Le fait qu’il me le demande quelques secondes à peine après le départ de sa mère m’a interloqué et je me suis dis qu’il ne devait surement pas avoir l’autorisation de le voir. Cependant il jouait régulièrement à un jeu vidéo Harry Potter,  je me suis donc lancé dans une quête folle : À partir de quel àge peut-on voir les films Harry Potter ? Et d’ailleurs les films en général…

Je regarde au dos des blu-ray et je découvre avec surprise la mention « tout public » sur toutes les jaquettes… Cela me parait d’autant plus curieux que les films sont de plus en plus sombres et violents au fur et à mesure et il me parait impensable d’englober le tout dans une seule tranche d’âge allant de  0 à 12 ans.

Je poursuis donc ma recherche en ligne pour savoir si il n’existe pas une réglementation plus précise, comme pour les jeux vidéos (3, 7, 12, 16, 18 avec des icônes pour violence, grossièreté, peur, sexe, drogue et discrimination). J’ ai commencé à surfer sur mon téléphone pour trouver l’information que je cherchais, mon neveu me regardant avec des yeux de petit chiot de plus an plus grands. Mais j’ai finis par trouver ce que je cherchais au bout d’une demi-heure : La réglementation Suisse !

La Suisse est plus stricte et a des tranches d’âge plus détaillées que les nôtres : Sans limite d’âge / 7 ans / 10 ans / 12 ans / 14 ans / 16 ans / 18 ans. Concernant Harry Potter, la limite d’âge est préconisée à dix ans pour les premiers puis douze ans pour les deux derniers (il faut savoir qu’un enfant peut regarder un film dont la limite d’âge est supérieure de deux ans quand il est accompagné d’un adulte).

Voici l’adresse du site Suisse sur lequel faire vos recherches de films, il propose pour chaque film une synthèse détaillée qui explique en quoi le film peut déranger l’enfant.

http://www.filmages.ch/films/recherche.html

J’ai ensuite découvert un site français qui propose le même service :

http://www.filmspourenfants.net/video/videofilmindexa.html

Edit : On me dit dans l’oreillette que désormais un autre site français existe : filmstouspublics.fr

Avec des informations encore plus détaillées. Les suggestions de limite d’âge sont plus proches de la réglementation Suisse que de celle du CNC. Je trouve le site suisse un peu mieux fais et plus agréable.

Pour conclure mon neveu pourra probablement voir le prochain Harry Potter dans un an le troisième un an après, etc. Mais vu la passion qu’il a pour cet univers il est possible qu’il ait lu les livres avant ses douze ans.

Ma première peur au cinéma :

Je devais avoir cinq-six ans lorsque je me suis rendu dans un cinéma pour la première fois et c’était pour voir Brisby et le Secret de Nihm, le désormais célèbre dessin animé de Don Bluth. Je suis resté bouche-bée, émerveillé, pendant tout le déroulement du film, quand soudain je suis pétrifié terreur à la vue des rats. La scène se passe de nuit sous un ciel orageux, des éclairs transpercent l’écran et il y a des rats partout : Le cocktail parfait pour effrayer le petit garçon que j’étais. La preuve, je m’en souviens encore !

Vous souvenez-vous de telles peurs dans votre enfance ? N’hésitez pas à partager dans les commentaires.

Enregistrer

Enregistrer


Étiquettes : , ,



bOne

Fondateur de Fiction Pulp, graphiste, illustrateur et écrivain amateur visite les mondes imaginaires depuis 1977 et rêve depuis de moutons électriques, de planètes désertiques et d'elfes sylvains.




Previous Post

LE GOLDEN BONE AWARD 2014

Next Post

BONESCOPE recommande : JUSTINIEN TROUVÉ OU LE BATARD DE DIEU





You might also like



16 Commentaires

on 16/06/2014

Très utile ce billet. En plus, c’est clairement une question que les parents se posent, même au plus jeune âge. Exemple : devais-je mettre mon fils de 2.5 ans devant Blanche Neige de Disney, ? Car y’a 2 scènes un peu flippantes :
– celle où Blanche Neige est perdue dans la forêt et se chope des hallus sur les arbres qui deviennent hyper menaçants,
– celle de la transformation de la reine en vieille dame.

Ben j’étais bien embêtée et je savais pas quoi faire.

Donc merci pour ces liens, ça va me servir !

on 17/06/2014

C’est vrai que je commence à me poser vaguement la question :)
Petite, je regardais de tout, et culturellement, beaucoup beaucoup de films d’actions/arts martiaux, donc ça se tapait dessus à tout va et on ne nous filtrait pas grand chose. Je ne me rappelle rien qui m’aie particulièrement effrayée. J’ai du voir Nightmare on Elm Street et Terminator à 10 ans, pour se faire peur entre cousins, je ne me rappelle pas avoir eu de cauchemars ou d’être particulièrement marquée par une scène ou une autre. Toute seule dans un coin, pas sûr :) Certaines réalisations n’insistent pas sur les bruits qui font sursauter ou ce genre de truc et ça joue sans doute. Un gros suspense où tout est suggéré peut être plus effrayant qu’un étalage d’effets gores, ça fait courir l’imagination ce qui est pire. Quant aux dessins animés (Disney ou autre), ça ne m’a jamais fait sourciller…

on 17/06/2014

Bien content que ça serve c’est le but ! Oui les classiques de Disney, même si ils sont édulcoré par rapport à la matière première, conservent quelques moments un peu chauds pour les jeunes enfants. Il a réagit comment ?

The Dude toi c’est pas pareil tu es une cavalière de l’apocalypse ^_____^ Le premier Terminator à 10 ans faut le faire !

on 19/06/2014

Hm, toi tu trouverais le Terminator plus effrayant que Johnny Depp se faisant bouffer par son lit? :)

on 19/06/2014

Ben oui dans le premier Terminator Scharzy s’arrache un oeil avec un scalpel puis se découpe l’avant bras pour tirer les fils qui contrôlent ses doigts.

    on 03/07/2014

    Ah pardon :) ça, ça ne m’a pas choquée non, vu qu’à chaque repas de famille on avait droit aux détails techniques des opérations chirurgicales de mon père… 😀

on 25/07/2014

En y repensant, il y a un film Disney assez méconnu, qui m’a surprise, Dragonslayer (Le Dragon du Lac de Feu), sorti en 1981. Bien sombre, limite trash des fois, dark fantasy style, un de mes meilleurs souvenirs Disney étrangement… avec un Peter McNicol (John Cage d’Ally McBeal) bien jeune. Collector je pense si tu ne connais pas encore. Par rapport au reste des Disney, il y a un fossé énorme.

    on 25/07/2014

    Sans compter que je trouve, personnellement, que depuis, il n’y a pas eu au cinéma un dragon qui avait la gueule et la façon de bouger de celui-ci. On a tendance trop souvent à oublier que ce sont des reptiles…et c’est particulièrement bien rendu ici.

      on 25/07/2014

      Je suis bien d’accord pour les dragons ! Le film je ne l’ai pas vu mais tu m’as donné envie de le voir

on 23/10/2014

c’est une bonne question qui n’a pas une réponse unique elle depend de l’enfant et du contexte dans lequel on presente le film

on 23/10/2014

Les enfants peuvent être terrifiés par des choses qui semblent anonymes

on 23/10/2014

dépend du kid. Sincèrement. Pas le même ressenti ni peurs ni émotions. Et différent ciné/ séance maison.

on 23/10/2014

dans dark crystal, il y a une sorciere qui brule les yeux des petits esclaves prou les dominer, ils hurlent et gemissent pendant l’operation.. j’ai eu des mois de cauchemards a l’époque….
très bon papier et tres bon ton blog !

    on 23/10/2014

    Merci Meko ça fait chaud au palpitant ces gentils mots ! Moi aussi Dark Cristal m’avait fichu une de ses frousses !

on 29/06/2015

Il existe aussi filmstouspublics.fr 😉

on 11/08/2016

Merci Bone! Excellente synthese.Trois bons sites. Je trouve tous public intéressant pour les indications dans différents pays.



tu as une question ou un commentaire ?


pour aller plus loin

LE GOLDEN BONE AWARD 2014

Le combat était serré jusqu'au bout entre Django Unchained, 12 years a slave et Cloud Atlas. Et au bout d'un mois de vote...

31/01/2014