Les actus

BONESCOPE Recommande : Le passage

À la une / Chroniques littérature / Littérature / 28/12/2016

Retenez bien le nom de Justin Cronin ! Ce romancier américain qui vient de terminer avec brio sa trilogie Le Passage(Le Passage, Les Douzes et City of Mirrors), va faire très vite partie des très grands auteurs de SF/Horreur et même des très grands auteurs tout court. Si Le Passage était sorti dans les années 40 il se retrouverait au panthéon des oeuvres cultes entre Le Seigneur des Anneaux et Dune. Oui rien que ça !

Si l’expression « Odyssée Post-apocalyptique Vampirique » vous fait dilater la pupille, vous hérisse les poils de la nuque et vous fait parcourir de tremblements frénétiques, alors cette trilogie est faite pour vous. Vous n’osez imaginer un mélange orgasmique entre Mad Max, The Last of Us et 30 Jours de Nuit.et pourtant Justin Cronin est allé bien plus loin encore.en près de 4000 pages (oui le premier livre fait déjà 1280 pages). Mais si cette expression ne vous dit rien, vous pourrez également y trouver votre compte car la trilogie du passage est malgré un univers post-apocalyptique, une oeuvre humaniste et profondément optimiste, ce qui, il faut l’avouer est assez rare dans ce genre d’histoire.

C’est bien simple : C’est ce que j’ai lu de plus captivant, passionnant, émouvant et haletant depuis des années. Le style fluide et accrocheur de Justin Cronin vous embarque en quelques mots dans un univers qui vous fera oublier le temps qui passe, le diner des enfants ou le ménage. Quand j’ai découvert le premier livre de la Trilogie, Le Passage, je n’en savais rien et j’aimerais que vous fassiez de même, ne lisez pas de résumé, de critique ou de conseils, jetez-vous tête baissée. Car la moindre information pourra vous gâcher une des plus grosse surprise du premier tome (oui j’en ai déjà trop dit).

La réussite de cette trilogie tient principalement en quatre points :
– Justin cronin a complètement dépoussiéré le mythe du vampire qui depuis Entretien avec un Vampire avait bien pris la poussière. Le vampire retrouve ici toute sa nature de prédateur monstrueux et bien plus encore.
– Il a créé des personnages criants de vérité et attachants ainsi qu’un monde réaliste et cohérent.
– Il a réussi à écrire un récit au rythme soutenu et à garder constament l’attention du lecteur sur plus de 4000 pages.
– Il a parfaitement réussi la fin de sa trilogie.

J’ai terminé il y a quelques semaines le dernier tome de la trilogie. City of Mirrors, en anglais car il n’a pas encore été traduit et je peux aujourd’hui l’affirmer haut et fort: OUI ! Justin Cronin a réussi le tour de force de finir avec autant de maestria qu’il avait commencer. La fin est incroyable et sublime et comblera de bonheur tous les fans de la petit Amy.

La série télévisé adaptée du roman devrait bientôt voir le jour car Justin Cronin a vendu les droits d’adaptation en 2007 à Fox 2000 et Scott Free, la boite de production de Ridley Scott, qui a enfin produit un pilote de série TV pour Fox cette année.

Mais au fait que faites vous encore devant votre écran ? N’ai-je pas assez chanté les louanges de cette lecture indispensable ? Courez vite l’acheter, n’attendez plus. C’est un achat OBLIGATOIRE pour tous les aficionados de culture Pulp !


Étiquettes : , , , ,

bOne

Fondateur de Fiction Pulp, graphiste, illustrateur et écrivain amateur visite les mondes imaginaires depuis 1977 et rêve depuis de moutons électriques, de planètes désertiques et d'elfes sylvains.




Previous Post

Bonescope recommande : Premier Contact

Next Post

LES 15 PLUS BELLES AFFICHES DE 2016





0 Commentaire


tu as une question ou un commentaire ?


pour aller plus loin

Bonescope recommande : Premier Contact

Le film de science-fiction qu'il faut absolument aller voir au cinéma en cette fin de Décembre 2016 est Rog... Heu non,...

25/12/2016