Les actus

BONESCOPE recommande : Dirty Beautiful

Chroniques ciné / Cinéma / 21/08/2016

dirtybeautiful

DIRTY BEAUTIFUL réalisé par Tim Bartell est une comédie romantique indépendante et plutôt atypique.

Depuis quelques années, le cinéma indé américain s’amuse avec les codes de la RomCom classique. Avec des projets aussi intéressants que 500 days of Summer, Drinking Buddies ou encore Safety Not Guaranteed, le genre se réinvente enfin. Billy Wilder peut enfin se reposer en paix la relève est assurée. Vous n’aimez pas les happy endings ? Les je t’aime moi non plus mais en fait si ? Ou vous n’aimez même pas les comédies romantiques. Dirty Beautiful vous conviendra parfaitement.

Le postulat de Dirty Beautiful est basé sur le principe du « What if » : Et si une jeune femme s’introduisait dans la vie d’un célibataire et lui proposait de devenir sa petite amie et d’emménager chez lui, accepterait-il ? Et les hommes étant ce qu’ils sont la réponse est évidement oui ! Et ce qui semblait être la pire idée du monde va évidemment devenir la pire situation pour les deux protagonistes, ou pas vraiment…

La où le film est captivant c’est  que derrière cet aspect expérience de laboratoire le film révèle avec beaucoup de vérité la façon dont deux inconnus amènent leurs bagages affectifs et psychologiques dans une relation et comment tout cela doit prendre sa place pour que cela fonctionne. C’est à dire accepter ce que l’on ne supporte pas chez l’autre et surtout ce que l’autre révèle chez nous que l’on supporte encore moins.

Contrairement à la plupart des comédies romantique Dirty Beautiful n’hésite pas à s’aventurer sur des voies plus sombres, et vogue ainsi avec brio entre drame et légèreté.

Vous allez forcément craquer pour ces jeunes tourtereaux aux caractères hauts en couleur et vous vous retrouverez certainement dans leurs excès.

Enregistrer


Étiquettes : , , , , ,

bOne

Fondateur de Fiction Pulp, graphiste, illustrateur et écrivain amateur visite les mondes imaginaires depuis 1977 et rêve depuis de moutons électriques, de planètes désertiques et d'elfes sylvains.




Previous Post

LES GOLDEN BONE AWARDS 2016

Next Post

Blade Runner 2049 : La bande-annonce





0 Commentaire


tu as une question ou un commentaire ?


pour aller plus loin

LES GOLDEN BONE AWARDS 2016

2015 a été une excellente année pour le cinéma américain (et anglais), autant en terme de recettes que de diversité...

17/01/2016